Qu’est ce que la cirrhose du foie

Cirrhose du foie est une condition dans laquelle le foie se dégrade lentement et dysfonctionnements dus à des blessures chroniques. La cirrhose est une cicatrisation du foie qui entraîne la formation de fibres (cicatrice) des tissus associés à la destruction de l’architecture normale de l’organe. Le tissu cicatriciel remplace le tissu hépatique sain, bloquant partiellement l’écoulement du sang par le foie.

Les maladies qui conduisent à la cirrhose le font parce qu’ils blessent et tuent les cellules du foie, et l’inflammation et la réparation qui est associée avec les cellules du foie meurent causes tissu cicatriciel à la forme. Les cellules du foie qui ne meurent pas se multiplier dans une tentative pour remplacer les cellules qui sont mortes. Cela se traduit par des amas de cellules du foie nouvellement formé (nodules de régénération) dans le tissu cicatriciel.

Le foie est un organe important dans le corps. Il remplit plusieurs fonctions essentielles. La cicatrisation altère la capacité du foie à contrôler les infections, éliminer les bactéries et les toxines du sang, les nutriments et les hormones processus, la fabrication des protéines qui régulent la coagulation du sang, et produisent de la bile pour aider à absorber les graisses, y compris le cholestérol et les vitamines liposolubles. Un foie sain est capable de régénérer la plupart de ses propres cellules quand elles sont endommagées. Avec une cirrhose en phase terminale, le foie ne peut plus efficacement remplacer les cellules endommagées. Un foie sain est nécessaire pour la survie.

Cirrhose du foie est la suite d’une blessure de longue date le plus souvent due à l’alcool en excès, mais il ya un certain nombre d’autres causes importantes. Il existe de nombreuses causes de la cirrhose, ils comprennent des produits chimiques tels que certains médicaments, les virus, les métaux toxiques (tels que le fer et le cuivre qui s’accumulent dans le foie à la suite de maladies génétiques), et une maladie hépatique auto-immune dans laquelle le système immunitaire du corps attaque les foie.

Beaucoup de gens atteints de cirrhose n’ont pas de symptômes aux premiers stades de la maladie. Comme la maladie progresse, les symptômes peuvent inclure la faiblesse, fatigue, perte d’appétit, nausées, vomissements, perte de poids, des douleurs abdominales et des ballonnements, des démangeaisons, et les araignées comme les vaisseaux sanguins de la peau. Comme la fonction hépatique se détériore, une ou plusieurs complications peuvent se développer. Chez certaines personnes, des complications peuvent être les premiers signes de la maladie.

Le traitement de la cirrhose comprend l’évitement d’alcool et autres drogues, la thérapie nutritionnelle, et d’autres thérapies pour traiter des complications spécifiques ou les causes de la maladie. Les objectifs du traitement sont d’arrêter la progression du tissu cicatriciel dans le foie et prévenir ou traiter les complications. Une transplantation du foie est considérée comme en cas de complications de la cirrhose ne peut pas être contrôlé par le traitement.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *