Introduction à une insuffisance hépatique

L’insuffisance hépatique se produit lorsque de grandes parties du foie est endommagé au-delà de la réparation et le foie n’est plus en mesure de fonctionner. L’insuffisance hépatique se pose surtout lentement, pendant de nombreuses années, mais sa progression est généralement inaperçue.

Le foie a une multitude de fonctions. Le foie aide à digérer les aliments, les filtres et élimine certains produits chimiques toxiques dans le sang, fabrique des protéines essentielles, et maintient le niveau d’énergie-fabrication de composés dans le sang. Personnes souffrant d’insuffisance hépatique avancée ont la jaunisse parce que la bilirubine s’accumule dans la peau, le tournant dans le jaune. Le blanc des yeux devient jaune-orange. La jaunisse est lui-même n’est pas douloureux, mais les anomalies peuvent causer des démangeaisons assez troublante de la peau. Depuis certains composés ne sont pas mises dans l’intestin par le foie, selles changement du brun au jaune-blanc crayeux. Ces composés brun apparaître dans l’urine faire apparaître tout à fait sombre.

L’insuffisance hépatique peut se produire des infections, le cancer, l’alcool ou d’autres substances toxiques, et des causes génétiques. Souvent, quand les premiers symptômes apparaissent, déjà très peu de la fonction hépatique gauche. Une grande partie du traitement de l’insuffisance hépatique est concentrée sur quelque récupération de la fonction hépatique est à gauche.

Quelques-uns d’une insuffisance hépatique se qualifieront pour, et obtenir avec succès, la transplantation hépatique. La plupart, cependant, finit par mourir de la progression de la maladie du foie, bien que certains, avec une attention particulière pour éviter un stress supplémentaire sur le foie, peuvent vivre pendant des années. Il existe deux types d’insuffisance hépatique sont reconnus:

Insuffisance hépatique aiguë
Insuffisance hépatique aiguë survient lorsque votre foie perd rapidement sa capacité de fonctionner. insuffisance hépatique suraigu est dit d’être présent si l’intervalle est de 7 jours ou moins, tandis que l’insuffisance hépatique subaiguë est dit d’être présent si l’intervalle est de 5-12 semaines. Les causes d’insuffisance hépatique aiguë, lorsque le foie ne parvient pas rapidement, cependant, sont souvent différents. Il s’agit notamment de l’acétaminophène que le surdosage, Réactions à la prescription de certains médicaments à base de plantes et, par ingestion de champignons sauvages toxiques, y compris les virus de l’hépatite A, B et C.

insuffisance hépatique chronique
insuffisance hépatique chronique se produit généralement dans le cadre de la cirrhose, elle-même peut-être le résultat de plusieurs causes possibles, tels que la consommation excessive d’alcool, l’hépatite B ou C, auto-immunes, troubles métaboliques héréditaires et (tels que la surcharge en fer ou en cuivre, ou stéatohépatite non alcoolique une maladie du foie gras). Les causes les plus fréquentes de l’insuffisance hépatique chronique de l’hépatite B, hépatite C, la consommation d’alcool à long terme, la cirrhose, la malnutrition et l’hémochromatose (maladie héréditaire qui amène l’organisme à absorber et à stocker trop de fer).


Traitement de l’insuffisance hépatique aiguë

Traitement de l’insuffisance hépatique aiguë implique l’admission à l’hôpital. L’aspect le plus important du traitement de l’insuffisance hépatique aiguë est de fournir un bon support de soins intensifs.

Gestion des patients atteints d’insuffisance hépatique aiguë exige une compréhension approfondie des nombreuses complications qui peuvent être présents, y compris l’encéphalopathie, œdème cérébral, la septicémie, insuffisance rénale, une dysfonction circulatoire, coagulopathie, hémorragie gastro-intestinale, et troubles métaboliques tels que l’acidose métabolique, hypoglycémie, et une hypophosphatémie . En raison de la complexité, les patients atteints d’insuffisance hépatique aiguë doit être géré dans une unité de soins intensifs à l’hôpital.

En unité de soins intensifs, le médecin de fournir un traitement symptomatique avec une nutrition adéquate, veiller à l’équilibre des fluides, ventilation mécanique et de surveillance de la pression intracrânienne (une encéphalopathie sévère), et le traitement visant à éliminer les causes sous-jacentes telles que l’acétylcystéine pour intoxication au paracétamol. Insuffisance hépatique aiguë que causée par une surdose d’acétaminophène ou d’empoisonnement aux champignons est traitée avec des médicaments qui peuvent inverser les effets de la toxine.

La plupart des patients atteints d’insuffisance hépatique aiguë ont tendance à développer un certain degré de dysfonctionnement circulatoire. Le suivi des paramètres métaboliques, surveillance de l’infection, le maintien de la nutrition, et la reconnaissance rapide des saignements gastro-intestinaux sont cruciales.

Pour diagnostiquer le risque d’infection, le médecin de l’équipe prendra des échantillons périodiques de votre sang et d’urine pour être testé pour des signes d’infection. Si votre médecin soupçonne que vous avez une infection, vous recevrez des médicaments pour traiter l’infection.

Personnes souffrant d’insuffisance hépatique aiguë développent souvent un ulcère hémorragique au niveau du tractus gastro-intestinal. Votre médecin vous donnera des médicaments pour réduire le risque de saignement. Si vous perdez beaucoup de sang, vous pourriez avoir besoin de transfusions sanguines.

Insuffisance hépatique aiguë ne peut être inversée dans de nombreux cas. Dans ces situations, le seul traitement peut être une transplantation du foie. Lors d’une transplantation du foie, un chirurgien enlève le foie endommagé et le remplace par un foie sain d’un donneur.


Causes de hémangiome hépatique

L’hémangiome hépatique sont les tumeurs bénignes les plus fréquentes chez les nourrissons et les enfants. Environ 10% des nourrissons ont, et ils sont généralement présents à la naissance ou dans les 2 ou 3 premiers mois de vie. Bien que la plupart de l’hémangiome chez les bébés disparaissent avant l’âge de 10 ans, hémangiome hépatique peut rester pendant toute la vie.

Bien que les causes exactes de l’hémangiome du foie ne sont pas claires, les chercheurs ont opiné que le problème congénitales et les troubles hormonaux sont responsables pour le développement de cette condition. L’hémangiome survient généralement à la seule collection anormale de vaisseaux sanguins qui est inférieur d’environ 4 centimètres de large. Parfois hémangiomes du foie peut être plus ou produire en multiples. Dans la plupart des gens, l’hémangiome du foie ne grandira jamais et ne cause aucun signe ni symptôme. Mais dans un petit nombre de personnes, l’hémangiome du foie passera à l’origine de complications et nécessiter un traitement.

Hémangiome dans le foie peut être formé lorsque l’enfant est dans le ventre de la mère pendant la gestation ou développés après la naissance. Beaucoup de gens considèrent hémangiome hépatique comme une malformation congénitale, tandis que certains, il était d’avis à la suite d’un déséquilibre hormonal. Il n’y a pas suffisamment d’essais cliniques qui prouvent l’une des déclarations. Les études médicales sont en cours pour trouver les causes possibles de l’hémangiome du foie.

Comme le problème de l’hémangiome du foie est lié à la surproduction des vaisseaux sanguins, on croit que l’hémangiome du foie peut être due à la croissance anormale des cellules endothéliales qui sont les parois des vaisseaux sanguins. Il est également fait observer que les chances de développer hémangiome du foie sont plus dans le lobe droit du foie que la gauche.

L’utilisation de stéroïdes et les contraceptifs oraux sont présentés à exacerber la croissance de l’hémangiome du foie. Toutefois, la requête de ces médicaments thérapeutiques directement induire le développement d’hémangiome dans le foie n’est pas claire. Les facteurs de risque pour hémangiome provoquant notamment l’âge, le sexe, le déséquilibre hormonal et l’hormonothérapie. Même si l’hémangiome du foie est diagnostiquée avant la naissance, il est plus fréquent dans le groupe d’âge entre 30-50 ans.

La survenue d’hémangiome du foie est d’environ quatre à cinq fois plus chez les femmes que les hommes. Les femmes sont plus à risque de développer une plus grande hémangiome hépatique entreprises que les hommes. En outre, il est le plus souvent manifestée chez les femmes pendant la grossesse. Ainsi, les chercheurs en médecine sont d’avis que les anomalies dans le gène lié au sexe ou des hormones œstrogènes peut être responsable hémangiome du foie.


Le traitement de l’hémangiome hépatique

La majorité des hémangiomes hépatiques ne nécessitent aucun traitement. hémangiome hépatique est la lenteur du développement, de bon pronostic, la nécessité d’un traitement dépend du taux de croissance de la tumeur et les symptômes cliniques, plutôt que la taille absolue de la tumeur.

Beaucoup de parents sont priés de quitter hémangiome seul, sans traitement particulier. C’est bien que la plupart des lésions disparaissent au moment où l’enfant est de 10 ans. Il ya différents facteurs qui jouent un rôle quand il s’agit de traiter les hémangiomes. Si la lésion est la prolifération et enveloppant, un composé ou à proximité d’un organe vital, on peut avoir à choisir une option de traitement appropriée.

Quand il s’agit de traiter les hémangiomes, la première chose que les médecins faire est d’observer le patient pour une période de temps. Cela donnera aux médecins le temps de savoir combien le changement hémangiome avec le temps. En cas de très jeunes enfants qui sont une à deux mois, il leur donne le temps de prendre du poids et de répondre à un meilleur traitement. Période d’observation permet aux médecins de savoir si la croissance est lente et progressive ou rapide, conduisant à des changements spectaculaires. Une fois qu’ils connaissent et comprennent la prolifération et la nature de la lésion, les options de traitement pour hémangiome chez les nourrissons sont pris en considération. Laissez-nous jeter un oeil à différentes options de traitement disponibles.

Stéroïdes
Les stéroïdes constituent la partie la plus importante du traitement de l’hémangiome. Ils aident à ralentir la prolifération des lésions. Cependant, les corticoïdes ne sont pas recommandés pour l’involution de l’hémangiome. Les corticostéroïdes peuvent être injectés, par voie orale ou appliqués sur la peau. Ces médicaments sont plus efficaces quand ils sont donnés au cours de la phase de croissance. Ils sont utilisés pour arrêter la croissance de l’hémangiome et parfois de l’inverser. Le traitement à long terme ou répétée peut être nécessaire. Les risques sont potentiellement graves et comprennent une faible croissance, l’hyperglycémie, l’hypertension artérielle et une opacification de la lentille normalement transparente de l’œil ou de la cataracte.

Médicaments
Il existe certains médicaments qui aident dans le traitement des tumeurs. Ces médicaments incluent la vincristine qui est donné sous la forme d’une injection dans le cathéter veineux central une fois par semaine. Il est utilisé dans les cas où l’hémangiome obstrue la vision du patient ou de compromis, le chemin des voies respiratoires.

La chirurgie au laser
Laser aide à éliminer les hémangiomes complètement et le traitement de la rupture de vaisseaux sanguins. On peut avoir à entreprendre des traitements au laser multiples en fonction de la taille, l’emplacement et l’âge du patient. La lampe flash laser à colorant pulsé est généralement utilisé pour les hémangiomes superficiels. Toutefois, il n’a pas l’effet nécessaire sur les hémangiomes plus épais et plus profond. La chirurgie au laser est généralement utilisé pour traiter les hémangiomes ulcérés, rupture de vaisseaux sanguins et favoriser la guérison.

Chirurgie de traitement
De nombreux patients nécessitent une intervention chirurgicale pour enlever complètement hémangiome. L’option de traitement chirurgical est nécessaire lorsque les tissus hémangiome obstacle fonction de l’organisme ou de transformer la vie en danger. Il est également nécessaire de reconstruire les cicatrices et pour le traitement cosmétique. Il faut considérer tous les avantages et les inconvénients de la chirurgie avant de décider de réaliser une opération. Plus d’une fois, les enfants âgés de plus de 4 sont considérées comme un traitement chirurgical.


Les symptômes d’hémangiome hépatique

Dans la plupart des cas, l’hémangiome hépatique ne cause pas de signes ou de symptômes. Les hémangiomes sont habituellement petits, mesurant seulement un quart de pouce de diamètre, mais ils peuvent être de plusieurs centimètres de diamètre ou même plus.

La grande majorité des hémangiomes du foie jamais causer des symptômes ou des problèmes de santé. Pour les femmes, l’hémangiome du foie peut entraîner des complications pendant la grossesse. Des niveaux plus élevés d’œstrogènes pendant la grossesse peut favoriser la croissance des hémangiomes du foie. Hypertrophie du foie peuvent mener à des problèmes de santé.

La plupart des hémangiomes hépatiques sont de découverte fortuite au moment des tests indépendants pour des problèmes médicaux, le plus souvent par échographie ou le scanner de l’abdomen. Avec le scanner ou l’imagerie par ultrasons, les hémangiomes du foie peuvent être détectés. Généralement, les gens viennent à connaître la présence d’hémangiomes du foie tout en subissant un test ou une procédure pour une autre condition. Ils ont besoin de consulter un gastro-entérologue et savoir si un traitement des hémangiomes du foie est indispensable.

Hémangiome très grand qui peut provoquer des symptômes, surtout s’ils sont positionnés à proximité d’autres organes. Rarement, les grands hémangiomes peuvent se rompre, causant de graves douleurs et des saignements dans l’abdomen qui peuvent être sévères ou menaçant même. Quand un hémangiome du foie provoque des signes et des symptômes, ils peuvent inclure:
– Douleur à l’abdomen supérieur droit
– Se sentir plein après avoir mangé seulement une petite quantité de nourriture
– Manque d’appétit
– Nausées
– Vomissements

Il n’y a aucun traitement n’est nécessaire, mais si l’hémangiome est à l’origine des symptômes, l’enlèvement puis chirurgical des hémangiomes du foie peut être recommandée. Le diagnostic de l’hémangiome hépatique ne devrait pas être une cause d’inquiétude parce que les rapports de l’étude montrent que l’hémangiome du foie bénignes ne causent pas le cancer du foie. hémangiome du foie et des hépatomes sont deux choses différentes. Hépatome est la forme la plus commune de cancer du foie. Les tumeurs malignes qui provoquent le cancer du foie sont appelés hépatome.


Informations sur l’insuffisance hépatique aiguë

insuffisance hépatique aiguë est une affection rare caractérisée par la détérioration rapide des résultats de la fonction hépatique en coagulopathie et l’altération de l’état mental d’une personne précédemment en bonne santé. Insuffisance hépatique aiguë est l’apparition de complications graves rapidement après les premiers signes de maladie du foie comme la jaunisse, et indique que le foie a subi des dommages graves ou perte de fonction de 80-90% des cellules du foie.

L’insuffisance hépatique aiguë terme est utilisé pour décrire le développement de la coagulopathie, généralement avec un rapport international normalisé supérieure à 1,5, et de tout degré d’altération mentale chez un patient sans préexistantes cirrhose et d’une maladie de moins de 26 semaines. insuffisance hépatique aiguë peut causer beaucoup de complications, y compris des saignements excessifs et la pression croissante dans le cerveau. Un autre terme pour insuffisance hépatique aiguë est une insuffisance hépatique fulminante.

Une insuffisance hépatique fulminante est généralement utilisé pour décrire l’évolution de l’encéphalopathie dans les 8 semaines suivant l’apparition des symptômes chez un patient avec un foie en bonne santé auparavant. Sous-insuffisance hépatique fulminante est réservé pour les patients avec une maladie du foie pouvant aller jusqu’à 26 semaines avant l’apparition de l’encéphalopathie hépatique.

La plupart des patients qui reçoivent une insuffisance hépatique aiguë tombent malades très rapidement, et l’intervalle entre l’apparition de la maladie du foie à l’effondrement quasi total peut être aussi court qu’une semaine ou moins. Souvent, la maladie commence par des symptômes non spécifiques, tels que malaise, fatigue, nausées et douleurs abdominales. La jaunisse et le jaunissement des yeux sont souvent présents, mais ne peut être noté d’abord par les patients ou leurs familles que relativement tard au cours de la maladie.

Des modifications mineures de la personnalité, notamment l’irritabilité, l’inattention, trous de mémoire bénins, et l’insomnie peut être les premiers signes. Cependant, la sévérité de l’encéphalopathie peut considérablement s’aggraver brusquement et, aboutissant à un coma hépatique complet en un temps relativement court.

Insuffisance hépatique aiguë est une urgence médicale qui nécessite une hospitalisation. L’étape la plus importante dans l’évaluation des patients atteints d’insuffisance hépatique aiguë est d’identifier la cause, que certaines causes de demande de traitement immédiat et spécifique.

Parmi les causes d’insuffisance hépatique aiguë peut être inversée avec le traitement. Divers médicaments peuvent être nécessaires en raison de la variété de complications qui peuvent survenir de l’insuffisance hépatique fulminante. Dans certains cas, les antidotes qui lient efficacement ou éliminer les toxines sont essentiels. Mais dans d’autres situations, une transplantation du foie peut être le seul remède à l’insuffisance hépatique aiguë.

L’aspect le plus important du traitement est de fournir un bon support de soins intensifs. Une attention particulière devrait être accordée à la gestion des fluides et hémodynamique. Le suivi des paramètres métaboliques, surveillance de l’infection, le maintien de la nutrition, et la reconnaissance rapide des saignements gastro-intestinaux sont cruciales


Introduction à l’hémangiome du foie

L’hémangiome du foie est une tumeur bénigne du foie composé de petits vaisseaux sanguins. L’hémangiome est parfois appelé hémangiome hépatique.

Ces tumeurs sont généralement de petite taille ou de moins de 1 cm de diamètre, ne causent aucun problème et sont de découverte fortuite au cours d’essais pour un problème distinct médicaux. La plupart des cas d’hémangiome du foie sont découverts lors d’un test ou une procédure pour une autre condition. La plupart des gens qui ont un hémangiome du foie jamais les signes et les symptômes d’expérience et n’a jamais besoin d’un traitement.

La plupart des hémangiomes sont de découverte fortuite au moment des tests indépendants pour des problèmes médicaux, le plus souvent avec l’imagerie par échographie ou tomodensitométrie de l’abdomen. Très grande hémangiome peut provoquer des symptômes, surtout s’ils sont positionnés à proximité d’autres organes. La douleur, des nausées ou une hypertrophie du foie peut se produire. Rarement, les grandes hémangiome peut se rompre, causant de graves douleurs et des saignements dans l’abdomen qui peuvent être sévères ou menaçant même.

Quand un hémangiome est suspectée, le défi pour le médecin est de s’assurer qu’il est en fait un hémangiome et pas un autre type de tumeur, en particulier un malin. La plupart des hémangiomes du foie ne nécessitent aucun traitement. Si un hémangiome hépatique est importante, surtout si elle est à l’origine des symptômes, l’ablation chirurgicale est une option.

hémangiome du foie sont de quatre à six fois plus fréquente chez les femmes que chez les hommes. Hémangiome Bien que considérés comme des tumeurs, ne sont pas malignes et ne deviennent cancéreuses. hémangiome du foie ne sont pas uniques au foie et peut se produire n’importe où dans le corps.