Comment traiter les symptômes de l’autisme

L’objectif principal de traitement de l’autisme est d’améliorer la capacité globale de l’enfant à la fonction. Il ya beaucoup de différents types de traitements disponibles.

Certaines thérapies autisme accent sur la réduction des comportements problématiques et établir la communication et des habiletés sociales, tandis que d’autres traitent de problèmes d’intégration sensorielle, la motricité, des problèmes émotionnels, et des sensibilités alimentaires.

Mais gardez à l’esprit, il n’ya pas de traitement unique pour tous les enfants atteints d’autisme. Cela nécessite souvent une approche de traitement combiné qui tire parti de nombreux différents types de thérapie.

Cependant, avec le plan de traitement approprié et beaucoup d’amour, aidera les enfants atteints d’autisme à développer leur potentiel. Si votre enfant est atteint d’autisme, envisager les stratégies suivantes pour les parents à traiter l’enfant avec l’autisme.

En savoir plus sur l’autisme
Renseignez-vous sur le trouble du spectre autistique. Le mieux vous serez à prendre des décisions éclairées pour votre enfant. Renseignez-vous sur les options de traitement, le régime alimentaire d’autisme, et de participer à toutes les décisions de traitement.

Acceptez votre enfant et cesser de comparer votre enfant aux autres
Profitez de bizarreries particulières de votre enfant, de célébrer les petites réussites, et de cesser de comparer votre enfant aux autres. Sentant inconditionnellement aimé et accepté aidera votre enfant plus que tout autre.

Ne pas abandonner
Il est impossible de prédire le cours d’un trouble du spectre autistique. Comme tout le monde, parent atteint d’autisme ont une vie entière pour se développer et de développer leurs capacités.

Il n’est jamais trop tard pour traiter les symptômes de l’autisme
En tant que parent d’un enfant atteint d’autisme ou de retards liés au développement, la meilleure chose que vous pouvez faire est de commencer le traitement aujourd’hui. Le plus tôt un enfant autiste obtenir de l’aide, la plus grande de leur chance de succès du traitement.

L’intervention précoce est le moyen le plus efficace pour accélérer le développement de votre enfant et de réduire les symptômes de l’autisme.

Avec autant de différents types de traitement de l’autisme, il est important de faire vos recherches, parler à des experts, et de poser des questions à l’expert. Et l’expert le mieux l’autisme est le parent qui a des enfants autistes et ayant une expérience avec des enfants autistes.

Rachel Evans est l’un des parent qui a un enfant autiste. Après avoir appris que son enfant était autiste, elle a commencé à rechercher les causes et elle recueillir toutes les informations utiles qu’elle a pu trouver pour les parents ayant des enfants autistes et les méthodes disponibles pour aider à améliorer leur situation sociale, la langue et des compétences académiques.

Vous pouvez en apprendre davantage sur l’autisme et comment Rachel Evans traiter les symptômes de l’autisme chez Voici.


Qu’est-ce que l’autisme

L’autisme est un trouble du développement neural caractérisée par l’interaction sociale avec facultés affaiblies et de la communication, et par des comportements limités et répétitifs. L’autisme affecte le traitement des informations dans le cerveau en modifiant la façon dont les cellules nerveuses et leurs synapses communiquer et à organiser, qui ne parviennent pas à travailler ensemble.

Les scientifiques ne savent toujours pas la cause exacte de l’autisme. Les scientifiques croient que prédisposition génétique est la principale cause de l’autisme. Problème dans les neurotransmetteurs du cerveau ou de produits chimiques est également soupçonné d’être la cause de l’autisme.

L’autisme fait partie d’un groupe de graves problèmes de développement appelé troubles du spectre autistique qui apparaissent dans la petite enfance en général avant l’âge de trois ans. Les personnes atteintes d’autisme ont des handicaps sociaux et manquent souvent de l’intuition sur les autres que beaucoup de gens tiennent pour acquis.

Il existe différents niveaux de l’autisme. L’autisme peut être légère ou profonde, il peut être évidente ou subtile mais les caractéristiques d’autisme, comme l’oubli, les sautes d’humeur, des difficultés dans l’interprétation et la compréhension des consignes, pas de contact visuel lors de la communication, un retard du développement sexuel et d’intérêt, peut être facilement vu. Infantile autistes montrent moins d’attention aux stimuli sociaux, sourire et regarder les autres moins souvent, et répondent moins à leur propre nom.

Les enfants ayant l’âge entre les trois à cinq ans, sont moins susceptibles d’afficher la compréhension sociale, d’autres l’approche spontanée, imiter et répondre aux émotions, la communication non-verbale, et à tour de rôle avec les autres. Toutefois, ils ne les pièces jointes sous forme de leurs fournisseurs de soins primaires. La plupart des enfants atteints d’autisme affichage sécurité de l’attachement modérément moins que les autres enfants, mais cette différence disparaît chez les enfants dont le développement mental plus ou moins graves troubles du spectre autistique. Les enfants plus âgés et les adultes atteints d’autisme de moins bons résultats aux tests de visage et la reconnaissance des émotions.

Beaucoup d’enfants autistes ne développent pas de discours assez naturel pour répondre à leurs besoins de communication quotidienne. Les différences de communication peuvent être présents dès la première année de vie, et peut comprendre l’apparition tardive du babillage, des gestes inhabituels, diminution de la réponse, et les habitudes vocales qui ne sont pas synchronisés avec le soignant. Les enfants atteints d’autisme à l’âge de deux à trois années ont babillage moins fréquentes et moins diversifiée, consonnes, mots et combinaisons de mots.

La plupart des personnes atteintes d’autisme sera toujours un peu de mal avec les autres. Mais le diagnostic précoce et le traitement ont aidé les gens de plus en plus qui sont atteints d’autisme à atteindre leur plein potentiel. Bien qu’il n’y ait pas de cure pour l’autisme, un traitement précoce peut faire une grande différence dans la vie de nombreux enfants avec l’autisme. Pas beaucoup d’enfants atteints d’autisme vivre de façon autonome après l’âge adulte, bien que certains réussir.


Les signes de l’autisme chez les nourrissons

Les signes de l’autisme commence presque toujours avant l’âge de trois ans. Bien que l’autisme est difficile à diagnostiquer chez le plus jeune âge, les premiers signes de l’autisme chez les nourrissons peuvent être observés comme le plus jeune âge entre 6 mois à 18 ans. Ces signes sont très difficiles à reconnaître et ils sont plus souvent détectée que lorsque l’enfant devient un peu plus âgés.

Ces signes de l’autisme chez les nourrissons sont des avertissements précoces qui sont nécessaires pour être surveillés et corrigés avec l’évaluation clinique immédiate. La meilleure chose à faire est de maintenir une liste de contrôle de la vitesse de votre enfant de réaliser les étapes de développement normal.

Ces étapes normales comprennent sourire, se détendre quand elle est captée, en faisant un contact avec les yeux, en faisant des gestes suggestifs de l’aide, ce qui roucoulent et babiller et même rire. Cependant, rappelez-vous que l’absence de certaines de ces étapes n’est pas lié à l’autisme. Dans certains cas, les premiers symptômes de l’autisme chez les nourrissons sont encore mal interprétés comme des signes d’un bon bébé, car l’enfant peut sembler calme et indépendante. Cependant, vous pouvez prendre plusieurs signes avant-coureurs de l’autisme chez les nourrissons.

Les premiers signes de l’autisme chez les nourrissons peuvent être observés sous la forme d’anormale ou non des gestes et des expressions, envers leurs parents. Les nourrissons atteints d’autisme ne répondent pas à son nom ou au son d’une voix familière. Avec l’absence d’expression faciale, un comportement obsessionnel envers certaines choses, ne fait pas de contact avec les yeux, ne pas suivre des objets visuels, ne pas sourire quand sourit, ne pas imiter vos mouvements et les expressions faciales et bien d’autres.

Les nourrissons atteints d’autisme ont peut-être un certain déséquilibre de leurs cinq sens. Certains enfants sont extrêmement sensibles aux sons et d’obtenir perturbés, certains enfants ont un effondrement émotionnel quand ils voient un motif de couleur ou de l’expérience de certaines odeurs distinctes.

Quelques-unes des caractéristiques communes physique des enfants atteints d’autisme est la répétitivité d’un certain nombre de choses. Ces enfants sont utilisés pour certains relativement semblables motifs, de couleurs et des choses. C’est la raison pour laquelle ils développent une sorte d’attachement à ces choses et que vous souhaitez les choses d’une certaine manière. Si vous les refusez, puis ils commencent à s’agiter et très irritable.

Lorsque le bébé avec l’âge, l’autisme se sont diversifiés. Il ya de nombreux signes avant-coureurs et les symptômes, mais en général ils tournent autour aptitudes sociales déficientes, des difficultés d’élocution et du langage, des difficultés de communication non-verbale, et le comportement inflexible.

Avec la connaissance de la façon de reconnaître les signes précoces de l’autisme chez les tout-petits, il faut savoir que plus tôt les premiers signes sont constatés, plus il est facile à diagnostiquer et à traiter dans une certaine mesure l’état. traitements de l’autisme peut être donnée que lorsque vous communiquez avec votre médecin.

Seul votre médecin pourra vous dire, si votre enfant a été touché, et combien l’autisme traitement peut être fait pour traiter votre. Le traitement comprend divers types de thérapies comme l’orthophonie, l’introduction de certains jouets pour les tout-petits atteints d’autisme, et d’autres méthodes.


Les causes de l’autisme

Les causes de l’autisme sont encore à l’étude. De nombreux experts estiment que le modèle de comportement dont l’autisme est diagnostiqué peut pas le résultat d’une seule cause de l’autisme.

Les scientifiques croient que prédisposition génétique est la principale cause de l’autisme. Problème dans les neurotransmetteurs du cerveau ou de produits chimiques est également soupçonné d’être la cause de l’autisme. Il ya tout lieu de penser que l’autisme peut être causée par une variété de facteurs physiques, qui affectent le développement du cerveau, qui n’est pas due à une carence affective ou la façon dont une personne a été soulevée.

Il existe des preuves pour suggérer que des facteurs génétiques sont responsables de certaines formes d’autisme. Un certain nombre de gènes semblent être impliqués dans l’autisme. Certains peuvent faire un enfant plus vulnérable à la maladie, d’autres affectent le développement du cerveau ou de la façon dont les cellules du cerveau communiquent.

L’autisme est susceptible d’avoir de multiples gènes responsables plutôt que d’un seul gène. Quelques problèmes génétiques semblent être héréditaire, tandis que d’autres se produire spontanément. La difficulté d’établir l’implication du gène est aggravée par l’interaction des gènes et leur interaction avec des facteurs environnementaux. Pour ces raisons, les tests génétiques pour diagnostiquer un trouble du spectre autistique n’est pas encore disponible à ce jour. Les scientifiques ont tenté d’identifier les gènes qui pourraient être impliqués dans l’autisme depuis quelques années.

nombreux problèmes de santé sont dus à des facteurs génétiques et environnementaux, et c’est vraisemblablement le cas de l’autisme ainsi. Il ya tout lieu de penser que l’autisme peut être causée par une variété de facteurs physiques, qui affectent le développement cérébral. Les chercheurs sont en train d’étudier si les infections virales et les polluants atmosphériques, par exemple, jouer un rôle dans le déclenchement de l’autisme.

Certaines personnes pensent que les vaccins causent l’autisme infantile, en particulier le vaccin ROR. Mais il n’y a pas d’études fiables qui montre une relation entre l’autisme et la vaccination ROR. Une étude publiée en 1998 que théorisé il pourrait y avoir un lien a été retiré parce qu’il ya peu de preuves pour soutenir cette théorie. Il est important de s’assurer que votre enfant obtienne tous les vaccins de l’enfance. Ils aident à garder votre enfant contre les maladies graves qui peuvent causer la mort ou même un préjudice.


Apraxie et l’autisme

Apraxie et l’autisme sont deux conditions distinctes qui partagent certaines similitudes. Dans certains cas, les personnes sont diagnostiquées avec un trouble envahissant du développement ainsi que l’apraxie. Les deux conditions entraver de manière significative la capacité d’une personne atteinte de communiquer.

L’autisme est un spectre de troubles neuro-psychiatriques caractérisés par des déficits dans les interactions sociales et de la communication, et un comportement inhabituel et répétitives. Les causes de l’autisme ne sont pas encore entièrement compris. Cependant, l’autisme est considéré qu’au moins certains cas, il s’agit d’un défaut génétique héréditaire ou acquise.

Différents autistes, apraxie est un trouble neurologique. L’atteinte neurologique a trois formes, les mouvements du moteur, verbal comporte les mouvements des muscles nécessaires à la parole, et par voie orale implique des mouvements pas associé à la parole et cette articulation qui sort la langue. Apraxie est une affection qui interfère avec la capacité d’un individu à développer, exécuter, et les mouvements du moteur séquence.

Une personne souffrant d’apraxie en général est en bonne forme physique, mais ne peut pas effectuer un mouvement lorsqu’on lui a demandé de le faire. Il peut avoir le désir de le faire et peut-être fait la tâche avant aussi, mais il ne peut pas répondre à la commande.

Une personne avec apraxie ne pouvez pas utiliser des outils ou des actes tels que les lacets de liaison ou de chemises à boutons. Les exigences de la vie quotidienne sont difficiles à satisfaire. Les patients dont la capacité de parler est interrompue, mais qui ne sont pas affectés par apraxie sont capables de vivre une vie relativement normale, ceux avec apraxie importantes sont presque toujours à charge.

Les enfants qui naissent avec apraxie sont diagnostiqués par leur comportement dans leurs débuts. Si un enfant a la capacité physique, mais ne peut pas terminer les mots qu’il parle et oublie les mots qu’il a appris à parler, puis il ya des chances que l’enfant est atteint d’apraxie.

Apraxie et l’autisme peut se produire dans la même personne, ce qui rend les conditions très difficiles. Apraxie interfère avec la planification nécessaire pour les mouvements volontaires. Il peut y avoir une interférence entre le plan du cerveau à accomplir une tâche physique et les messages envoyés vers les muscles dans le corps qui sont censés s’acquitter de la tâche. Les perturbations peuvent affecter la motricité fine et globale ainsi que la façon de parler.

Les différences entre l’autisme et apraxie sont l’absence d’un besoin d’ordre et de routine ainsi que l’absence d’altération du fonctionnement social chez les individus qui sont diagnostiqués avec apraxie. Toutefois, la condition peut interférer avec la capacité de la personne à interagir avec les autres en raison des difficultés dans le fonctionnement du moteur et de la parole. le diagnostic correct est nécessaire pour déterminer si d’autres tests sont nécessaires pour savoir si une personne a une condition de l’apraxie et l’autisme.


Les symptômes de l’autisme chez les enfants

Les enfants autistes ont généralement des problèmes dans l’interaction, la langue et des comportements sociaux. Les symptômes de l’autisme chez les enfants, deviennent généralement observable dans la petite enfance. Autisme comprend un large éventail de signes et de symptômes, bien que chaque enfant autiste présentera un mélange unique de ces comportements, de symptômes de l’autisme léger à ceux sévère.

Les symptômes de l’autisme commence presque toujours avant que l’enfant est de 3 ans. Certains enfants montrent des signes de l’autisme dans la petite enfance. D’autres enfants peuvent se développer normalement pendant les premiers mois ou quelques années de la vie, mais soudain devenu renfermé, devenir agressif ou de perdre des compétences linguistiques qu’ils ont déjà acquis.

Habituellement, un préavis premiers parents que leur enfant n’a pas encore commencé à parler et n’agit pas comme les autres enfants du même âge. Mais il n’est pas inhabituel pour un enfant de commencer à parler en même temps que les autres enfants du même âge, alors perdre ses compétences linguistiques. Voici les symptômes de l’autisme plusieurs courants chez les enfants atteints d’autisme.
– Difficulté de communication verbale, y compris des problèmes d’utilisation et la compréhension des langues
– Difficulté à la communication non verbale, comme les gestes et les expressions du visage
– Commence à parler plus tard de 2 ans, et a d’autres retards de développement de 30 mois. Un enfant peut sembler être sourds, même si des tests auditifs sont normaux.
– Même lorsque l’enfant a la capacité de parler, il est l’incapacité de participer à une conversation
– Pas en mesure d’imaginer
– Pas en mesure de se faire des amis et préférant jouer seul
– Unique et de manière inhabituelle de jouer avec des jouets, comme les alignant seulement d’une manière particulière
– Obsession d’objets insolites ou des parties d’objets
– Impossible de s’adapter aux changements dans l’insistance de routine et déraisonnables sur la suite de la routine en détail
– Les mouvements du corps répétitifs ou des modes de comportement, comme des battements de mains, se cogner la tête ou au filage
– Les enfants autistes généralement difficiles à interagir socialement et se rapportent aux personnes et à leur environnement

En vieillissant, certains enfants atteints d’autisme deviennent plus engagés avec les autres et montrent des perturbations moins marqué dans le comportement. Certains, généralement ceux qui ont le moins de graves problèmes, éventuellement peut mener une vie normale ou quasi normale. D’autres, cependant, continuer à avoir de la difficulté avec les compétences linguistiques ou sociales, et de l’adolescence peut signifier une aggravation des problèmes de comportement.

L’autisme peut également inclure d’autres problèmes tels de nombreux enfants ont une intelligence inférieure à la normale et les adolescents deviennent souvent déprimés et ont beaucoup d’anxiété, surtout s’ils ont une intelligence moyenne ou supérieure à la moyenne. D’autres enfants atteints d’autisme ont normal de l’intelligence. Ces enfants apprennent rapidement encore du mal à communiquer, à appliquer ce qu’ils connaissent dans la vie quotidienne et l’adaptation dans les situations sociales.